SOPHIE MARILLEY

Mezzo-soprano

Staastoper de Vienne | Oper Stuttgart | Opéra du Rhin

FLORENT LATTUGA

Pianiste

Accompagnateur

JEA-MARC HOOLBECQ

Chorégraphe-metteur en scène

Enseignant au CNSAD de Paris

Aline Bartissol

Pianiste

Accompagnatrice

MASTER CLASS LYRIQUE

Le corps et la voix

13 au 17 juillet 2020

Théâtre de l’Escabeau - Briare -le-Canal

Ce stage est ouvert aux professionnels et aux élèves de 3ème cycle ou équivalent. Il comportera des séances de technique vocale & interprétation avec Sophie Marilley et un travail sur corps du chanteur dans l'espace scénique avec Jean-Marc Hoolbecq

Nombre de participant.e.s limité à 20 personnes.

Langues d'enseignement : français, anglais, allemand. 

Prix du stage 500€ comprenant :

- Repas de midi

- Repas du soir

- Hébergement

Un acompte de 100€ sera demandé à l'inscription.

Renseignements au : 06 76 39 63 82

BIOGRAPHIES DES MAITRES DE STAGE

Sophie Marilley est née à Fribourg, en Suisse. Elle y fait ses études d'art lyrique dans la classe d'Antoinette Faes. En 2002, elle est lauréate du Concours International du Belvédère à Vienne. Elle débute sa carrière à l'Opéra de Fribourg puis comme membre de la troupe de l’Opéra d’Osnabrück, où elle interprète de nombreux rôles-clé de sa tessiture (Cherubino, Dorabella, La Cenerentola, der Trommler, La Périchole, Orlofsky, Octavian…). De 2006 à 2011, elle rejoint la troupe du Staatsoper de Vienne et y aborde des rôles tels que Cherubino (Le Nozze di Figaro), Meg Page (Falstaff), Stéphano (Roméo et Juliette), Nicklausse (Les Contes d'Hoffmann), Siebel (Faust).

De 2011 à 2018 en troupe au Staatsoper de Stuttgart, elle aborde entre autres les rôles de Ruggiero (Alcina), Junon (Platée), Alise (L'écume des jours, d'Edison Denisov), Donna Elvira (Don Giovanni), Der Komponist (Ariadne auf Naxos), Octavian (der Rosenkavalier). En outre, Sophie Marilley s'y est largement distinguée dans le rôle-titre d' « Il Vologeso » du compositeur Niccolò Jommelli, dont une captation de l’œuvre est parue en 2018 chez Naxos. Ses interprétations et la manière toujours fortement engagée dont elle habite ses personnages lui ont valu l'affection du public et la reconnaissance des professionnels.

Elle est invitée à l'Opéra des Flandres, au Festival de Wexford, à l'Opéra de St Gall, à l'Opéra de Graz, à l'Opéra de Lausanne, à l'Opéra de Nantes, au Teatro Sao Carlo à Lisbonne, au Volksoper de Vienne, au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles où elle rencontre un grand succès critique dans les rôles de Cherubino et du Prince dans Cendrillon de Massenet, à l’Opéra de Montecarlo, à l’Opéra du Rhin, à la Philarmonie de Varsovie. Elle a récemment incarné Lady Macbeth dans Macbeth Underworld de Pascal Dusapin à la Monnaie de Bruxelles.

Au disque elle a enregistré le rôle principal de Elle de l'Amour masqué (André Messager) avec l'Orchestre d'Avignon sous la direction de Samuel Jean pour les Editions Acte Sud, enregistrement élu "coup de cœur" sur France Musique, et récompensé par la mention « Révérance » dans L’Avant-scène Opéra.

Elle a chanté sous la direction de chefs d’orchestre tels que Bertrand de Billy, Adam Fischer, Marco Armiliato, Franz Welser-Möst, Ulf Schirmer, Christian Thielemann, Christophe Rousset, Hervé Niquet, Jérémie Rohrer, Sylvain Cambreling, Marc Soustrot, Michael Schonwandt, Antony Hermus, Alain Altinoglu.

Parallèlement à ses engagements à l’opéra, Sophie Marilley enseigne le chant au Conservatoire de Fribourg et se produit régulièrement en concert et en récital. Un enregistrement de mélodies de Maurice Ravel (pour le label Brilliant) témoigne de son affinité pour ce genre.

Jean-Marc Hoolbecq Pédagogue, il enseigne la danse depuis 1995 à l’École du Studio d’Asnières, et depuis 2003 au CNSAD en collaboration avec Caroline Marcadé. Il intervient aussi en tant que formateur à l’ESCA d’Asnières et à l’Académie de l’Union (École Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin).

Il fait ses premiers pas sur scène sous la direction de la chorégraphe Odile Azagury. Il continue son aventure de danseur auprès de Yano Iatrides, Sophie Mayer, Véronique Maury, Michelle Dahllu, Mic Guillaumes, et auprès de Caroline Marcadé avec qui il poursuit une étroite collaboration jusqu’à ce jour.

 

Parallèlement à son parcours de danseur, il entreprend celui de chorégraphe : (La Sœur écarlate, Quieres, L’Objet trait en scène, Un Ciel de traîne, Nocturne urbain). Très rapidement il entre dans le monde du théâtre en travaillant comme chorégraphe associé à la mise en scène, qu’il s’agisse de théâtre ou théâtre musical. Il exerce cette fonction auprès de : Jean Rochefort, Max Charruyer, Marcel Bozonnet, Jacques Rebotier, Jean-Louis Martin-Barbaz, Hervé Van der Meulen, Paul Desveaux, Serge Sandor, Adrien De Van, Yveline Hamon, Jacques Lassalle, Denis Podalydès, Frédéric Bélier-Garcia, Didier Guénoun, Philippe Labonne, Philippe Nicolle, Jean-Philippe Salério, Johanny Bert, Jean Manifacier, Laurent Serrano, Nathalie Fillion, Anne Barbot, Phillipe Béziat, Rachida Brakni, Paul Golub, Agathe Alexis, Stéphane Cottin, Julie Bertin et Jade Herbulot (Birgit Ensemble), Patrick Azam, Paolo Barzman, Stéphane Olivié Bisson.

Cette immersion dans le théâtre l’amène à occuper la fonction de metteur en scène (Bajazet, L’Histoire du Soldat, en collaboration avec Hervé Van der Meulen), puis de traduire et de monter Le Chien du Jardinier de Lope de Vega, de diriger les aspects scéniques du groupe de jazz vocal Les Voice Messengers (direction : Thierry Lalo) et de l’ensemble musical Le Concert Idéal (direction : Marianne Piketty). En complicité avec l’acteur-chanteur Flannan Obé, il crée deux spectacles musicaux : l’un centré sur la mélodie et la chanson française du XIX et XX siècle (Tout Fout le Camp) et l’autre mêlant standards et créations de F. Obé et Y. Meierhans (Je Ne Suis Pas Une Libellule). En septembre 2019 il met en scène et chorégraphie un cabaret (Rêver Quand Même) et dans le même temps il met en scène et chorégraphie La Boîte à Joujoux de C. Debussy pour la Cie Le studio.

Aline Bartissol Jeune élève du CNSM de Paris, c’est avec Pascal Devoyon, Marie-Françoise Bucquet et Jean Koerner qu’elle développe une musicalité et une virtuosité qui lui vaudront de nombreux premiers prix.

 

Ces fondations ainsi posées, sa démarche ne cessera de s’enrichir. Ses premiers pas de soliste se feront en compagnie de l’Orchestre de Bretagne, au Festival Piano en Saintonge, à la Maison Debussy ou encore au Festival Berlioz.


 

Ayant grandi au cœur d’une famille de musiciens, elle explore dès son plus jeune âge le répertoire de la musique de chambre, développant ainsi un goût particulier pour l’écoute et le partage. De rencontres en rencontres, son répertoire s’élargit et l’amène tout naturellement à se produire aux festivals de Vaison-la-romaine, au Mai musical de Talant, aux Archives nationales de Paris, aux Musiques en Eurorégion, au Festival de Toulouse les Orgues, ou au sein de l’Orchestre Lamoureux. 


Désormais musicienne reconnue mais aussi pédagogue recherchée, Aline Bartissol continue d’explorer et de transmettre son art. Jean-Claude Pennetier, Maria-Joao Pirès, Leon Fleisher ne s’y sont pas trompés en la qualifiant d’artiste aussi sensible qu’exigeante et dont le jeu est empreint d’une sincère émotion et d’une vraie intériorité.

Florent Lattuga commence sa formation pianistique à Provins, et y obtient rapidement un Prix d’Excellence de la région Ile-de-France. Il intègre la classe d’Adam Wibrowski au Conservatoire Hector Berlioz de Paris, puis celle de Bernard Job au CRD de Blois, où il obtient un DEM à l’unanimité en 2008. Parallèlement, il étudie le piano jazz au CIM, dans la classe de Franck Woste et Bernard Desormières. En 2010, il rentre dans la classe de Ricardo Castro à la Haute Ecole de Musique de Lausanne avec lequel il obtient un Bachelor of Music en 2012, puis un Master d’Interprétation pour lequel il reçoit la note maximale, et le prix du meilleur récital de Master. Enfin, il obtient en 2016 un Master d’Accompagnement, dans les classes de Béatrice Richoz, Todd Camburn et Marc Pantillon, pour lequel il obtient un prix pour l’excellence des résultats. Il se forme parallèlement en suivant les masterclasses de Leon Fleisher, Lee Kum-Sing, Willem Latchoumia, Gergely Boganyi, Dmitri Alexeev, mais aussi Helmut Deutch, Roger Vignoles et Martin Katz pour l’accompagnement et Valery Sokolov, Wen-Sinn Yang, Jörg Widmann pour la musique de chambre. Lauréat de la prestigieuse bourse du cercle Richard Wagner de Suisse Romande, il est invité au festival de Bayreuth durant l’été 2015.

 

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il se produit en soliste à la Bibliothèque Polonaise de Paris, à la Basilique Ste-Clothilde de Paris, à Blois pour l’association de promotion de jeunes solistes « Gerbert d’Aurillac », au Casino d’Evian, mais aussi au Portugal (Porto, Cortes de Cima), à l’aula de l’université de Fribourg, ou au Brésil où il interprète la Fantaisie-Chorale de Beethoven avec l’orchestre Neojiba. En 2014, il assure la création suisse du Concerto pour piano et Chœur  no. 1 de Dimitri Tchesnokov.

Il s’est également produit dans de nombreux festivals, notamment aux Folles Journées de Nantes, aux Schubertiades (organisées par la radio suisse Espace 2), Sérénades en Baronnies, Tounò, ou encore les Art’Scènes (Nantes), et a travaillé sous la baguette de chefs tels que Joshua Weilerstein, Daniel Reuss, William Blank, Jean-Marc Grob, ou Alain Goudart.

En juin 2018, il joue aux côtés de la mezzo-soprano Florentina Soare sur France Musique dans l’émission « Jeunes interprètes ». Musicien engagé, il participe activement à l’association humanitaire «Perspectives Musicales », pour laquelle il réalise en 2009 un enregistrement de la 8e sonate de S. Prokofiev, et de la 5e sonate de A.Scriabine. Eclectique, il forme le groupe « l’Ombre de ton chien » avec lequel il s’est produit régulièrement à Paris notamment au Sunset ou au Café Universel, et participe à l’édition 2010 du festival « les Lucarnes Azurées » en Slovénie, au cours duquel il joue pour la radio nationale. Accompagnateur des soirées de cabaret parisiennes de l’association « Chansons de France », il coécrit un spectacle autour de Boris Vian «l’évadé Vian » qui se joue à Paris et en région Centre.

 

Comme chef de chant, il collabore régulièrement lors de masterclasses avec des professeurs tels que Christine Schweitzer, Rachel Bercier, et Brigitte Balleys. Engagé régulièrement par la Haute école de musique de Lausanne, il coache les classes de Brigitte Balleys et Leontina Vaduva pendant l’année 2016-2017, Stephan Macleod en 2018,  et prépare les chanteurs pour l’atelier lyrique mis en scène par Thierry Pillon depuis 2016. Récemment, il est choisi pour accompagner la masterclasse de Patrick Messina lors de la journée suisse de la clarinette, et la masterclasse de Luisa Castellani sur le Pierrot Lunaire d’A. Schoenberg. De plus, il est le répétiteur du Chœur Arsis à Fribourg (Dir. Pierre-Fabien Roubaty) et du Chœur Pro Arte à Lausanne (Dir. Pascal Mayer).

Ferme de Rivotte - Théâtre de l'Escabeau  Pépinière Théâtrale 45250 Briare
Titre 5

CGV

AUTREMENT CLASSIQUE

Théâtre de l'Escabeau | Ferme de Rivotte

45250 Briare | 0676396382

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle