Facebook.jpg

festival itinérant

29 septembre | 3 octobre 2021
d  i  a  l  o  g  u  e  s

les journées ​

du piano

romantique

un festival itinérant en berry loire puisaye

 

Les journées du piano romantique sont un festival itinérant sur la communauté de communes Berry Loire Puisaye. Si les communes ne disposent pas toutes d’une salle de spectacle, en revanche elles ont toutes des salles des fêtes, des gymnases, des écoles, des bibliothèques, des châteaux, des bâtiments du patrimoine industriel, des maisons de retraite, des bibliothèques, qui peuvent devenir l’espace d’un soir des salles de concerts. 

 

Autrement Classique propose d’investir ces lieux à toute heure du jour ou de la nuit et d’inviter les habitants à venir découvrir les artistes, les œuvres et bien entendu les instruments rares mis à la disposition du festival par Jean-François Tobias et l’association Piano Historique - Fan d’Érard. 

L’ambition de ces journées est d’offrir aux habitants des concerts de grande qualité à deux pas de chez eux. Des concerts qui s’adressent à un public non averti comme à un public de mélomanes exigeants. Il s’agit de faire entendre des œuvres, les remettre simplement dans le contexte social, politique et humain dans lequel elles ont été composées. Leur donner du corps et de la chair pour créer d’emblée un lien affectif avec l’auditeur quel qu’il soit. La musique est un art de l’oreille, mais c’est aussi un art du corps. Il faut se laisser surprendre, traverser, retourner, en un mot lâcher prise. Par un mécanisme subtil fait de ruptures scéniques et d’articulations qui font sens, nous amenons le public sans même qu’il s’en aperçoive à entrer dans ces dispositions d’écoute.

 

Par ailleurs, il s’agit de faire découvrir des instruments anciens qui furent utilisés pendant la période dite «romantique» et pour quelques-uns bien au delà. Ces instruments, véritables «capsules temporelles» tracent un chemin singulier pour rentrer de plain-pied dans les œuvres. Nous y apprenons de la bouche même des hommes et des femmes qui les ont restaurés que la musique n’est pas qu’une abstraction, qu’elle est tangible, et nous pourrons, à la lueur de ce que nous aurons appris à leur contact, réentendre ou découvrir un répertoire d’une richesse inouïe.

 

Enfin, nous voulons faire se rencontrer des interprètes de générations et d’esthétiques différentes pour qu’ils partagent, le temps d’un festival, répertoires, techniques et connaissances. 

 

C’est ainsi qu’à l’automne prochain nous entendrons Anne le Bozec et Aline Bartissol nous jouer le concerto pour piano n°2 de Frédéric Chopin dans la transcription pour deux pianos de Daniël Wayenberg - dont le piano frère jumeau de celui sur lequel Chopin a composé cette œuvre, le Pleyel n°1619 datant de 1830 , les pianistes Laura Fromentin et Dominique Plancade tourbillonner une soirée hongroise à quatre mains en compagnie de Johannes Brahms, le baryton Michael Havlicek et la mezzo-soprano Sophie Marilley accompagnés par

Éric Cerantola dans une incroyable histoire de couple mise en musique par Hugo Wolf.

Le volet itinérant du festival aura lieu du mercredi 29 septembre au samedi 2 octobre avec des mini concerts. Le jeune public ne sera pas en reste avec un goûter-découverte qui lui sera spécialement dédié. 

les artistes invités

 

notre démarche

 

Dans une démarche d’excellence, d’ouverture et de partage, l’association met un point d’honneur à valoriser une pluralité de genres musicaux (récital lyrique, musique de chambre, spectacle musical), de répertoires (avec une prédominance de la musique du XIXe siècle et du début XXe) et de formats (concerts, lectures, rencontres, ateliers, stages et master-classes).

pourquoi la musique 

romantique ?

 

D’une richesse inouïe, le répertoire romantique et impressionniste est une formidable porte d’entrée pour initier jeunes et moins jeunes. Les plus prisés sont la symphonie et le concerto pour piano dont l’évolution est à ce moment-là complètement achevée. Le piano est désormais l’instrument roi. C’est le règne de Chopin et de Liszt, c’est la naissance du lied avec Schubert, et l’âge d’or de l’opéra romantique avec Gounod, Verdi, Bizet, Wagner ou Puccini pour n’en citer que quelques-uns. L’époque est turbulente et les sentiments exacerbés. Cela se reflète dans la littérature, la peinture et la musique qui privilégient la couleur. Jamais la musique n’a été plus chatoyante, plus dynamique, plus intime, elle est le reflet de l’âme, elle touche au cœur.

le piano historique

 

Le piano est sans doute l’instrument qui, en près de deux siècles, a bénéficié du plus grand nombre de transformations techniques. Des premiers «piano forte», dont Jean Sébastien Bach a pu étudier le mécanisme, aux grands pianos de concert que l’on voit aujourd’hui dans nos gigantesques salles, se rattache tout une histoire d’hommes, de techniques et de matériaux. Cette histoire est également intimement liée aux découvertes. Le bois, le cuivre, l’acier, la fonte, forment une poétique de l’agencement qui rejoint, sous les doigts du pianiste, celle de la musique. 

Voir, entendre, apprendre, comprendre sont nos points cardinaux de la découverte de l’instrument.

Ils nous permettent un véritable voyage dans le temps à la rencontre des modes de vies, des modes d’écoutes et des modes de diffusions de la musique. Parce que ces pianos s’appellent Pleyel, Erard ou Boisselot, parce qu’ils viennent de l’atelier de restauration de Pierre, de Paul ou de Jacques, ils ont tous une histoire singulière à nous révéler qui nous fera voyager.

 

Le piano est par excellence l’instrument auquel on peut associer le plus grand nombre d’instruments différents que l’on veuille faire de la musique de chambre, du lied, de la sonate, exécuter des transcriptions etc...

 
 

dialogues

 

vendredi 1er octobre

un Pleyel et alors ?  

 

Conférence Michel Chaillan suivie d'un débat autour de l'histoire du Pleyel N°1619 (qui aura lieu avant le concert Chopin)

vendredi 1er octobre

courbaril et palissandre

 

frédéric chopin concerto pour piano n°2

Les journées du piano romantique s’ouvriront cette année sur le concerto n°2 de Frédéric Chopin avec Anne le Bozec et Aline Bartissol aux pianos. Ce concert revêtira une forme exceptionnelle puisque Michel Chaillan mettra à notre disposition, par l’entremise de Jean-François Tobias, le piano Pleyel n°1619 datant de l’année 1830 et exact contemporain de celui pour lequel Chopin composa ses deux concertos. Un piano que Michel Chaillan découvrit chez un antiquaire aixois en 2012, qui fut restauré avec le concours de la DRAC-PACA et classé au titre des monuments historiques. Ce concert sera doublement exceptionnel puisque la version que nous avons choisi de faire entendre est la transcription pour deux pianos réalisée par Daniël Wayenberg. Anne le Bozec tiendra la partie soliste et Aline Bartissol la partie orchestre.

 

Ce concert sera suivit d’une conférence débat avec Michel Chaillan, Jean-François Tobias ainsi que les artistes.

samedi 2 octobre concert n° 2  

elle et lui

 

hugo wolf das italienisches liederbuch

La mezzo-soprano Sophie Marilley et le baryton Havlicek Michael formeront un couple éphémère à l’occasion de ce cycle de Hugo Wolf, Das italienisches Liederbuch (Livre de chansons italiennes). Ce cycle est formé de deux recueils de lieder de Hugo Wolf, dont le premier paraît en 1891 et le second en 18961. Les textes des lieder, adaptés de récits ou de chansons populaires, sont signés par l’écrivain allemand Paul Heyse, lauréat du prix Nobel de littérature en 1910.

 

En miroir à ce couple chantant nous opposerons un couple parlant de comédiens qui vivra les mêmes frasques dans une dynamique théâtrale. l’occasion d’explorer quatre caractères soumis à la même situation.

 

 

dimanche 3 octobre concert n° 3

pas de deux

 

johannes brahms danses hongroises

Les pianistes Laura Fromentin et Dominique Plancade nous transporteront en bohème pour une soirée autour des danses hongroise de Johannes Brahms. Accompagnés de la comédienne Estelle Martin nous découvrirons ce que la musique populaire à pu apporter à l’œuvre du compositeurs et comment elle a inspiré les musiciens de sa génération. Lettres et anecdotes sur les mœurs de l’époque, les salons et les tavernes, promettent une soirée haute en couleurs.

du 29 septembre au 3 octobre

ici et là

 

concerts Florilège

Du 29 septembre au 2 octobre des mini concerts seront donnés sur le territoire de la communauté de communes Berry Loire Puisaye. Ils auront lieu durant la journée dans les écoles, les églises, les maisons de retraite ou bien encore chez des particuliers en accord avec les municipalités concernées. Ils réuniront quelques-uns des artistes du festival pour un florilège. Les instruments seront présentés au public par Jean-François Tobias et les spectateurs pourront dialoguer avec lui et avec les artistes. Il leur fera découvrir ce que représente la sauvetage et la restauration de certains et le travail de détective qu’impose la recherche historique. Ces concerts se termineront par un verre de l’amitié.

télécharger le dossier

 
 
 
 

Titre 1

autrement

classique

CGV

ARCHIVES

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

AUTREMENT CLASSIQUE

1, Place Charles-De-Gaulle 

Mairie de Briare 45250