STAGE

BIOGRAPHIES DES MAITRES DE STAGE

Brigitte Balleys est née dans le Valais en Suisse. Après des études à Sion et à Berne, une carrière internationale commence grâce à deux premiers prix, dont un spécialement pour son interprétation de la mélodie, au concours de chant Benson & Hedges à Londres.

Elle débute dans Cherubino des Nozze di Figaro de Mozart au Staatsoper de Vienne sous la direction d’Eric Leinsdorf.

A l’opéra, elle est tour à tour Oktavian (Der Rosenkavalier), Idamante (Idomeneo), Dorabella (Cosi fan tutte), Zerlina (Don Giovanni), Nerone et Ottavia (Couronnement de Poppée) Charlotte (Werther), Pénélope (Retour d’Ulysse), Isadora (Le Fou de Landowski), sans oublier Carmen etc...

Passionnée par le lied et la mélodie, elle mène une intense activité dans le domaine du concert et du récital. Elle chante à Berlin, Amsterdam, Vienne, New-York ou Tokyo un répertoire très vaste allant de Didon d’Henri Desmaret à la Waldtaube de Schönberg, avec des chefs comme Claudio Abbado, Charles Dutoit, Jésus Lopes-Coboz, Vladimir Ashkenazy ou Fabio Luisi.

Ses enregistrements sont nombreux : citons notamment Le Cornet de Frank Martin, La Canzone dei Ricordi de Martucci, Zerline de Mozart, des mélodies de Honegger, de Chausson, des Lieder de Schumann et un disque des Nuits d’Eté de Berlioz sous la direction de Philippe Herreweghe qui lui a valu plusieurs prix de la critique.

Parallèlement à ses activités de concertiste, Brigitte Balleys enseigne à la HEMU, Haute école de musique de Lausanne.

Aline Bartissol Jeune élève du CNSM de Paris, c’est avec Pascal Devoyon, Marie-Françoise Bucquet et Jean Koerner qu’elle développe une musicalité et une virtuosité qui lui vaudront de nombreux premiers prix.

 

Ces fondations ainsi posées, sa démarche ne cessera de s’enrichir. Ses premiers pas de soliste se feront en compagnie de l’Orchestre de Bretagne, au Festival Piano en Saintonge, à la Maison Debussy ou encore au Festival Berlioz.


 

Ayant grandi au cœur d’une famille de musiciens, elle explore dès son plus jeune âge le répertoire de la musique de chambre, développant ainsi un goût particulier pour l’écoute et le partage. De rencontres en rencontres, son répertoire s’élargit et l’amène tout naturellement à se produire aux festivals de Vaison-la-romaine, au Mai musical de Talant, aux Archives nationales de Paris, aux Musiques en Eurorégion, au Festival de Toulouse les Orgues, ou au sein de l’Orchestre Lamoureux. 


Désormais musicienne reconnue mais aussi pédagogue recherchée, Aline Bartissol continue d’explorer et de transmettre son art. Jean-Claude Pennetier, Maria-Joao Pirès, Leon Fleisher ne s’y sont pas trompés en la qualifiant d’artiste aussi sensible qu’exigeante et dont le jeu est empreint d’une sincère émotion et d’une vraie intériorité.

Sophie Marilley est née à Fribourg, en Suisse. Après ses études dans sa ville natale, elle est en 2002 lauréate du Concours International du Belvédère à Vienne.

Elle débute sa carrière à l'Opéra de Fribourg, puis, en 2001, entre dans la troupe de l’Opéra d’Osnabrück, où elle interprète de nombreux rôles-clé de sa tessiture. De 2006 à 2011, elle rejoint la troupe du Staatsoper de Vienne et y aborde des rôles tels que Cherubino (Le Nozze di Figaro), Meg Page (Falstaff), Stéphano (Roméo et Juliette), Nicklausse (Les Contes d'Hoffmann), Siebel (Faust) au côté de Roberto Alagna.

De 2011 à 2018 en troupe au Staatsoper de Stuttgart, elle y aborde de nouveaux rôles: Ruggiero (Alcina), , Donna Elvira (Don Giovanni), Der Komponist (Ariadne auf Naxos), Octavian (Der Rosenkavalier). En outre, Sophie Marilley s'y est largement distinguée dans le rôle-titre d'« Il Vologeso » du compositeur Niccolò Jommelli. Une captation de l’œuvre est parue en 2018 chez Naxos. Elle reprendra le rôle de Donna Elvira ce printemps à l’Opéra du Rhin.

Elle est invitée sur de nombreuses scènes européennes, dont le Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles où elle rencontre un grand succès critique dans les rôles de Cherubino dans Les Noces de Figaro et du Prince dans Cendrillon de Massenet, à L’Opéra du Rhin et en 2018 à l’Opéra de Montecarlo, où elle interprète Niklausse aux côtés du Hoffmann de Juan Diego Florez.

 

Au disque, elle a enregistré le rôle principal de Elle de l'Amour masqué (André Messager) avec l'Orchestre d'Avignon sous la direction de Samuel Jean pour les Editions Acte Sud, enregistrement élu "coup de cœur" sur France Musique, et récompensé par la mention « Révérance » dans L’Avant-scène Opéra.

Elle a chanté sous la direction de chefs d’orchestre tels que Bertrand de Billy, Adam Fischer, Christophe Rousset, Hervé Niquet, Jérémie Rohrer, Sylvain Cambreling, Alain Altinoglu…

En dehors de ses engagements à l’opéra, Sophie Marilley enseigne le chant et se produit régulièrement en récital. Un enregistrement de mélodies de Maurice Ravel (pour le label Brilliant) témoigne de son affinité pour ce genre.

Eric Cerantola développe très tôt une grande passion musicale pour le lied, la mélodie et la musique de chambre.

Après de brillantes études de piano auprès de Céline Volet au Conservatoire de Fribourg et d’ Harry Datyner au Conservatoire de Genève (Master de soliste) il se perfectionne comme accompagnateur auprès d’Irwin Gage au Conservatoire de Zürich. Il suit également les cours de György Sandor à Assises, et de Ricardo Castro.

Lauréat de la Bourse Migros et de la Fondation Ernst Göhner, il remporte avec la violoniste Caroline Baeriswyl, le Prix Maurice Sandoz. 

Eric Cerantola réalise plusieurs enregistrements pour le Théâtre des Osses , la Radio Suisse Romande, et participe à l’enregistrement du film Forever Mozart de Jean-Luc Godard. Il crée en outre diverses musiques de scène de la compositrice fribourgeoise Caroline Charrière. Cette collaboration l’amène à rencontrer la cantatrice Brigitte Balleys avec laquelle ils remettront au goût du jour des mélodies oubliées de Mel Bonis, Stirlin-Vallon.

Ensemble ils créeront également un cycle de mélodies du compositeur Jean-François Michel sur des textes d’Anne Perrier; se joindra alors au duo, l’actrice et écrivaine Mousse Boulanger pour une série de concerts autour de poètes tels que Jean Cuttat, Jean Binet.

Très demandé, il accompagne des chanteuses et des chanteurs de renommée tels que Jörg Dürmüller, Philippe Huttenlocher, Michel Brodard, Brigitte Fournier, Sophie Marilley et Valérie Gabail, avec une subtile capacité d’adaptation et de création.

Eric Cerantola fait également partie du quintette à vents Mélini et occupe le poste de professeur de piano au Conservatoire de Fribourg. Il est également accompagnateur des classes professionnelles de chant de Jeannette Fischer, Christian Immler, Hiroko Kawamichi, Stephan Macleod et Jörg Dürmüller à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Autrement Classique
Ferme de Rivotte
Théâtre de l'Escabeau
Pépinière Théâtrale
45250 Briare

BRIGITTE BALLEYS

Mezzo-soprano

Enseignante à la Haute École de Musique de Lausanne

Aline Bartissol

Pianiste

Accompagnatrice

SOPHIE MARILLEY

Mezzo-soprano

Staastoper de Vienne | Oper Stuttgart | Opéra du Rhin

ERIC CERANTOLA

Pianiste

Enseignant à la Haute École de Musique de Lausanne

STAGE DE 

CHANT LYRIQUE

Ouvert au public

6 au 10 juillet 2020

Théâtre de l’Escabeau

Ferme de Rivotte

Technique vocale & 

interprétation

Ouvert aux professionnel.le.s et aux

amateur.rice.s ayant une pratique du chant

 

Stagiaires 500

Pose déjeuner pique nique canadien

Repas du soir.

Hébergement.

Auditeurs et auditrices entrée 5€ 

Nombre de participant.e.s limité à 20 personnes

BULLETIN D'INSCRIPTIONS

T . 06 76 39 63 82

CGV

AUTREMENT CLASSIQUE

Théâtre de l'Escabeau | Ferme de Rivotte

45250 Briare | 0676396382

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle