top of page
Quintette_aquilon.png

Quintette Aquilon

Où sont les femmes ?

22 février

22 février

22 février

Création 2023

Mercredi 22 février 20h00

Il était une fois, il n’y a pas si longtemps, où l’on imaginait qu’une femme n’avait pas assez de souffle pour jouer du cor ou du basson, que souffler dans une clarinette n’était pas convenable, ou encore que jouer du hautbois déformerait les traits de son visage. Il était une fois, il y a encore moins de 40 ans, où se présenter à l’examen du Conservatoire de Paris n’était pas autorisé aux femmes dans toutes les disciplines, et où le choix même de pratiquer la musique à un niveau professionnel et d’être rémunérée en conséquence était souvent le résultat d’un droit acquis de haute lutte.

Page Blanche
Van.jpeg

Quatuor Page Blanche

LAISSEZ-VOUS CONDUIRE

Samedi 30 avril 20h00

Création 2023

Quatre musiciens dans le Van

musiciens de l'orchestre de Paris

Hugo Wolf

Page Blanche, c’est la rencontre singulière et audacieuse d’un violon, d’un alto, d’un violoncelle et d’une contrebasse. Unis par une complicité de longue date issue de leur activité au sein de l’Orchestre de Paris et par leur appétit sans fin pour la magie de la musique, les musiciens de ce quatuor inédit font le pari de se rassembler pour ouvrir de nouveaux champs d’interprétation.

 

« Un quatuor à cordes avec contrebasse ?

La réunion des quatre instruments de la famille des cordes, quoi de plus évident ? C’est pourtant une alchimie qui n’a jamais été exploitée par les compositeurs de musique « classique ». De cette page blanche émerge un champ d’exploration et de création sans limite et invite les quatre artistes à noircir une page vierge de la musique de chambre. Au fil d’un important et passionnant travail de recherche, d’écoute puis de transcriptions, les musiciens de Page Blanche plongent au cœur de la partition et forgent ainsi eux-mêmes leur répertoire. Animés par le désir d’élargir le cercle des œuvres symphoniques et de musique de chambre qui est le centre de leur activité depuis plus d’une décennie, c’est en grande majorité vers le répertoire pour clavier qu’ils se tournent.

 

De Bach à Bill Evans en passant par Debussy et Prokofiev, Page Blanche traverse les styles et les époques avec une force d’expression et une richesse de sonorité insoupçonnées. Autant d’occasions pour le public d’assister à l’éblouissante fusion d’œuvres dont la version originale nous trotte parfois encore en tête, interprétées par un quatuor à cordes émancipé de sa forme traditionnelle.

Dispute amoureuse 2.jpeg
Vidéo