JEAN MANIFACIER

AUTEUR | METTEUR EN SCÈNE| ACTEUR

C’est en pratiquant la scène dès son plus jeune âge et en collaborant avec tous les acteurs du spectacle vivant que Jean Manifacier forge les bases de son métier d’homme de théâtre. Depuis plus de vingt ans, il élabore et met en scène des spectacles qui mêlent musique classique et arts de la scène.

 

Des années de rencontres et de productions qui l’emmèneront du théâtre des Champs Élysées où il réalise la scénographie des premiers Grands Prix Radio Classique avec Cécilia Bartoli, William Christie et Charlotte Rampling aux Jeunesses Musicales de France. Sous l’impulsion de Georges François Hirsch, il écrit et met en scène plusieurs projets de grande envergure avec l’orchestre de Paris avec lequel il collabore depuis plus de quinze ans. Dans sa dernière création avec le prestigieux ensemble, il imagine une rencontre entre Wolfgang et Leopold Mozart qui donnera le spectacle Mozart l’Éternel avec Grégori Baquet et Sandrine Piau programmé en mars 2017 à la philharmonie de Paris et attirant plus de 10 000 spectateurs.

 

Il écrit également des concerts spectacles pour l’orchestre de l’Opéra de Rouen avec La leçon de conduite, d’Avignon avec Quand l’orchestre s’en mêle, de Cannes avec Quand le beau Danube change de couleur, l’orchestre Philharmonique Royal de Liège avec Le concert déconcertant, Voyage en orchestre avec l’orchestre de Lille ou bien encore avec l’orchestre Lamoureux ravissant plus de 8000 spectateur lors du Concert du 1er avril au Cirque d’Hiver.

 

Il entame une collaboration avec le chef d’orchestre Fayçal Karoui qui, pendant plus de dix ans, lui donnera les moyens de réaliser des performances inédites avec l’OPPB. Une vingtaine de spectacles verront le jour et établiront les bases d’une forme de concerts populaires que Jean Manifacier écrit et met en scène. Il participe au projet L’orchestre prend ses quartiers pour lequel il scénographie la Symphonie fantastique de Berlioz et la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak captée par France Télévision.

 

Il enregistre également L’ amour Masqué avec l’orchestre d’Avignon sous la direction de Samuel Jean pour les éditions Actes Sud dans le rôle de Lui. Dans le même temps, il collabore avec le pianofortiste Rémy Cardinale et son armée des Romantiques, avec le quatuor Modigliani, François Lazarevitch ou le quatuor Anches Hantées et le dessinateur Philippe Geluck. Il adapte le livre de Pierre Créac’h Le château de piano au théâtre.

 

C’est sur la base de ces années de travail et des outils qu’il a élaborés au contact des musiciens classiques et chefs d’orchestres que Jean Manifacier décide en 2015 de créer un projet musical en direction d’un public qui ne va pas, ou rarement, au concert. Le projet prend le nom de :

Autrement Classique et s’installe à la ferme de Rivotte en Région centre Val de Loire.

 

En octobre 2019 il interprète le rôle de Lélio avec l’orchestre symphonique de Mulhouse sous la direction de Jacques Lacombe et au mois de novembre il présentera sa mise en scène des Contes de ma mère l’Oye à l’Arsenal de Metz et à l’opéra de Tours.

 

En 2020 il adapte le roman de Esther Meynell La petite chronique d’Anna Magdalena Bach et construit un récit dramaturgique accompagné par Elena Bayeul-Gertsman au clavecin et Emmanuel Balssa à la viole de gambe.

 

Il écrit Opéra Vagabond, spectacle nomade qui se déplace de village en village pour  faire découvrir l’art lyrique à un public éloigné des salles de spectacles.

 

 

Télévision :

Les paradis perdus, documentaire 52mn, Paris première (réalisation)

L’orchestre prend ses quartiers, France 3 national (écriture/mise en scène)

Le chanteur de Mexico, Théâtre du Châtelet, rôle du metteur en scène, France 2

 

Discographie :

Le petit voyage dans la lune, Cosmos (opéra de Lyon)

L’amour masqué, Lui (Acte Sud)