LES JOURNÉES DU PIANO ROMANTIQUE

JPR_2022_Fondecran.png

DU 19 AU 23 JUILLET

LA MUSIQUE CLASSIQUE DESCEND DANS LA RUE

Exigeantes et populaires, voilà en deux mots l’objectif de la quatrième édition des Journées du Piano Romantique. Journées un peu folles où la musique classique descend dans la rue pour aller à la rencontre de tous les publics. Pendant une semaine, les concerts se déploieront essentiellement dans l’espace public pour que les habitants n’aient pas de porte à pousser, que les générations et les milieux culturels se confondent. En donnant cette année à la jeunesse une place prédominante nous sommes convaincu que nous construisons le public de demain.

Le festival

Ce festival est né dans la prolongation du projet Autrement Classique implanté dans le département du Loiret et en préfiguration du projet Cité Européenne du piano historique qui devrait s’enraciner dans les prochaines années sur ce même territoire.

 

Depuis plusieurs saisons une attention toute particulière est portée à la musique de chambre et aux pratiques lyriques. Nous souhaitons donner l’occasion aux jeunes chanteurs et instrumentistes de venir roder des programme sur des instruments anciens et du même coup faire connaissance avec un vrai public.

 

Découvrir et faire découvrir l’univers de la musique de chambre, du lied, de la mélodie, de l’opéra sur instruments d’époque est une ambition forte que nous portons. Le jeune public, dans la même optique, reste une préoccupation centrale avec des productions dédiées qui allient la pédagogie à la dramaturgie du spectacle.

 

C’est tout cela qui se retrouve dans ces Journées du piano romantique. Aline Bartissol et Daria Fadeeva ont eu carte blanche pour élaborer trois soirées intitulées Résonances autour de la musique baroque, romantique et pour finir française. Nous recevons également cette année de jeunes pianistes avec la présence de quatre étudiants du CNSMDP, une lauréate des victoires de la musique avec la mezzo-soprano Eugénie Joneau, et Marlène Assayag soprano colorature.
La première nous régalera d’un récital de mélodies avec en autre les chansons de cabaret de Britten. Elle sera accompagnée par Florent Lattuga. Marlène Assayag mènera de son côté tambour battant une grande soirée populaire autour de l’opéra romantique qui aura lieu sur la parvis de l’Église Saint-Étienne. Trois chorales amateur seront associées à ce concert. Des surprises au coin de la rue émailleront cette édition 2022.

Le programme

Pont Canal
mardi 19 juillet 21h00

Auditorium Jean Poulain
mercredi 20 juillet 11h30

Auditorium Jean Poulain
mercredi 20 juillet 21h00

Concert 1 « Chopin : les pieds dans l’eau »

20h30

Gratuit sur réservation

Concert « Jeunes talents »

Œuvres de Chopin

4 pianistes du CNSMDP

Concert 2 «Les trois mains de Ravel»

11h30

Ravel - concerto pour la main gauche

2 pianos - pièces pour deux pianos

Xavier Wohleber - Olivier Herbay

Concert 3 «résonances baroques»

Bach : Prélude pour violoncelle seul

Bach-Busoni : La Chaconne

Camille Saint-Saëns : Suite pour violoncelle et piano op.16

Bach : Concerto pour clavecin et orchestre en fa mineur, BWV 1056, transcription pour 2 pianos

Daria Fadeeva - Aline Bartissol - Patrick Langot

Jardin du Baraban
jeudi 21 juillet journée

Concert 4 « Le piano de Satie »

Sur inscription par groupes sur la journée

Atelier découverte Anna-Zofia Borowiec

Concert-goûter  « Jeune public »

Éric Satie : pièces pour piano

Auditorium Jean Poulain
Jeudi 21 juillet 21h00

Auditorium Jean Poulain
vendredi 22 juillet 16h00

Les près gris
samedi 23 juillet  17h30

Concert 5 «résonances classiques»

Beethoven : 7 Variations pour violoncelle et pianoforte sur le thème «Bei Männern welche Liebe fühlen» de La Flûte enchantée de Mozart, WoO 46

Clementi : Sonate pour piano op.26 n°2 en fa dièse mineur

Beethoven : 12 Variations pour violoncelle et pianoforte sur le thème «Ein Mädchen oder Weibchen»  de La Flûte enchantée de Mozart, op.66

Mozart : Sonate pour deux pianos KV 448

Daria Fadeeva - Aline Bartissol - Patrick Langot

Concert 6 «résonances française»

Saint-Saëns : le Carnaval des animaux, version pour deux pianos, récitant

Aline Bartissol - Daria Fadeeva - Jean Manifacier

Mélodie françaises autour des animaux : Ravel - Poulenc - Aboulker

Daria Fadeeva - Aline Bartissol - Sophie Marilley - Florent Lattuga - Jean Manifacier

Concert 7 «mélodies au près gris»

Récital mélodie françaises et anglaises - Debussy - Britten

Florent Lattuga, pianiste

Eugénie Joneau, mezzo-soprano

Concert 8 «Une soirée à l'opéra»

Concert populaire et festif autour d’un répertoire d’opéra,

et d’opérettes.

Avec Marlène Assayag - Lucie Roche - Florent Lattuga - Jean Manifacier

Chorale amateur de Gien - Chorale amateur de Chatillon-sur-Loire

Les près gris
samedi 23 juillet  21h00

Les près gris
samedi 23 juillet  20h30

CARTE.png

JEAN- FRANÇOIS TOBIAS

Restaurateur de pianos

 

Jean-François Tobias a créé Fan d’Erard, une association destinée à la valorisation des marques de pianos français, comme Erard, Pleyel, Boisselot et bien d’autres.

 

C’est dans cette démarche qu’il met à disposition du festival plusieurs pianos Erard du XIXème et début du XXème siècle. « Ce que l’on veut, c’est redonner une diversité de timbres, aux artistes tout d’abord, et au public bien entendu, résume Jean-François Tobias. Les mélomanes connaissent par cœur telle ou telle sonate de Beethoven, mais les redécouvrent quand elles sont interprétées sur un piano qui peut avoir 170 ans. »

 

Ces pianos, Jean-François Tobias parcourt la France à leur recherche, les restaure tout en transmettant le savoir-faire dans son atelier de Briare (Loiret). « Ces pianos sont d’une solidité remarquable, faits de bois, de peaux, de feutre, de matières naturelles. Ils sont moins sonores que les pianos modernes, les sons sont plus courts. » Jean-François Tobias déplore « la monoculture du son que produisent les pianos d’aujourd’hui. Il nous faut chercher l’authenticité, comme le font les musiciens baroques ».

Fond_arbre.png

FIGURE DU FESTIVAL

Jean_François_Tobias.jpg